ECHECS : Les clubs gardent la parole Index du Forum

ECHECS : Les clubs gardent la parole
Site d'expression sur le fonctionnement de la FFE ( http://www.echecs.asso.fr/ )

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Lettre ouverte au DNA

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ECHECS : Les clubs gardent la parole Index du Forum -> Les clubs gardent la parole. -> Institutionnel.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Belfort-Echecs
Rédacteurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Fév 2014
Messages: 2
Localisation: Belfort

MessagePosté le: Ven 7 Mar - 11:39 (2014)    Sujet du message: Lettre ouverte au DNA Répondre en citant

Rémi LEGENDRE - L06627 - DRA de Franche-Comté, Président du CDJE 90 et salarié à Belfort-Echecs.

Voici la lettre ouverte envoyée au DNA (le directeur des examens et les DRA en copie conforme) concernant l'épreuve d'UV2 de la dernière session du mois de novembre 2013 qui a révélé une situation pour le moins étrange.

 
Monsieur le Directeur National de l’Arbitrage,

J’ai été fort surpris des résultats nationaux à l’UV2 lors de la dernière session d’examen de novembre 2013. Les taux de réussite tournent habituellement autour de 60-70%, d’après ce que j’ai pu constater sur les BAF des dernières années. Et pourtant, pour cette session, le taux est de 30%, 9 candidats reçus sur 27 engagés
Nous avions 4 candidats engagés en Franche-Comté à l’examen de novembre 2013. Un seul a été reçu, 3 ont été recalés. A la vue de ce taux de réussite inhabituel, il a été demandé une double correction pour un candidat recalé sur les trois et sommes passés à 50% de réussite. Nous demandons alors la double correction des candidats restants  et avons finalement obtenu, à notre plus grande joie, un taux de 100%.
Sans vouloir généraliser abusivement, il semble toutefois difficile de ne pas extrapoler notre exemple franc-comtois à la France entière au vu du taux de réussite national précédemment cité.
Comment ne pas légitimement s’interroger devant cette situation ? Le premier argument explicatif serait d’affirmer que le niveau des candidats pour cette session était exceptionnellement faible et le second que la correction de ces examens a été sévère voire injustifiée. Vous vous doutez fort bien lequel des deux je juge le plus pertinent.
Et comment ensuite ne pas se demander si d’autres candidats n’auraient pas été lésés dans d’autres ligues ? A ceci se rajoute l’opacité du système : pourquoi ne peut-on pas, comme d’autres examens non échiquéens,  avoir la photocopie de sa copie après l’annonce des résultats ? Pourquoi ce silence face à cette situation pour le moins surprenante ? Pourquoi ne pas avoir demandé une double correction nationale ?
Merci de nous donner prochainement des éclaircissements précis sur cette situation énigmatique.
 
Cordialement,

Rémi LEGENDRE, Directeur Régional de l’Arbitrage de Franche-Comté.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 7 Mar - 11:39 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ECHECS : Les clubs gardent la parole Index du Forum -> Les clubs gardent la parole. -> Institutionnel. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com